Ouvrez une session Ardour, vérifiez que la visualisation du temps (Time Master) est activée en position verte et que la synchronisation avec Jack et non l'autonomie interne est également active.

A ce stade vous pouvez ouvrir l'application Hydrogen. Pour simplifier les choses, nous choisirons un modèle de rythme issu de la démonstration. Faîtes dérouler le menu fichier (File) et sélectionner une démo.

Sur la fenêtre de navigation (Transport) d'Hydrogen, vérifiez que la synchronisation avec Jack est elle-aussi active.

Maintenant dans les fenêtres de navigation (Transport) respectives d'Ardour et d'Hydrogen, vous déclenchez la lecture ou l'arrêt des deux applications. Celles-ci sont donc synchronisées. Mais la navigation via Jack est également possible par ses propres boutons arrêt et lecture. Tout ces logiciels sont donc en interaction avec le serveur son Jack. Magique, n'est il pas !!!

Maintenant, nous allons enregistré notre démonstration de plage batterie d'Hydrogen dans une piste d'ardour. La boîte à rythme ayant des voies de sorties sonores stéréo, nous allons créer une piste dans Ardour nommée Hydrogen et stéréo.

Donc, déroulez le menu Fichier (File), ajoutez une piste stéréo (Add track/bus) et sélectionnez la en stéréo.

Sur la table de montage, la piste est créé, activez l'enregistrement.

Avec le raccourci clavier, Shift + E, vous passez à la fenêtre de la console de mixage.

En cliquant sur entrée (Input) de la voie ou la tranche Hydrogen, vous ouvrez la boîte à connectiques (patch) des routes audio (routing).

Entrez les voies de sortie stéréo d'hydrogen, out_L et out_R, dans la piste Hydrogen d'Ardour via le bouton entrée (Input).

Maintenant, nous allons pouvoir enregistrer la boîte à rythme sur une des piste de l'enregistreur multipiste.

Mais, un bémol existe, Jack ne gérant pas les tempo, les métronomes, vous devez configurez le tempo respectif de chaque application. Mais, les applications sont synchronisées.