L'id√©e d'un environnement de Recherche et D√©veloppement multim√©dia OpenSouce √† √©t√© √©mis pour la premi√®re fois, il y'a 3 ans √† l'IBC d'Amsterdam (le NAB europ√©en). Micha√ęl Collins y rencontre un collaborateur sur un projet de conception de vid√©o haute d√©finition, Jos√© A. Rueda. Jos√© est un ing√©nieur exp√©riment√© dans le domaine du multim√©dia. Il poss√®de √©galement la connaissance des aspects commerciaux de l'√©dition des logiciels libres. Micha√ęl lui expose ses ambitions et Jos√© est tout √† fait pr√™t √† collaborer. Ils s'accordent √©galement sur le centre de Manitoba, de par ses activit√©s et ses possibilit√©s financi√®res, pour √™tre le centre officiel de Recherche et D√©veloppement de leur projet. Depuis, les perspectives commerciales dans le milieu audiovisuel du logiciel libre ont augment√© de fa√ßon spectaculaire. En cons√©quence, les possibilit√©s d'une structure de Recherche et de d√©veloppement s'est av√©r√© de plus en plus n√©cessaire.

Au printemps dernier, Micka√ęl rencontre √† nouveau Jos√© et ses coll√®gues du monde des affaires et du gouvernement pour la cr√©ation du p√īle de R&D. Il est re√ßu pendant quatre jours par de nombreuses personnalit√©s du service public et priv√©, notamment John Clarkson le Vice Ministre des Technologies et de la Science. Edward Susuki de l'agence de d√©veloppement de la ville de Winnipeg , ¬ę Destination Winnipeg ¬Ľ, se montre tr√®s int√©ress√© par le projet et se charge de la mise en place des plannings des prochaines rencontres avec les √©ventuels acteurs du projet. John Clarkson se montre clairvoyant et indique que le premier ministre du Manitoba, Gary Doer, montre un int√©r√™t notoire envers des alliances avec les entreprises technologiques de Californie. Un d√©placement du premier ministre en Californie, accompagn√© par John Clarkson, permet une premi√®re rencontre aux bureau de Burbank de Micka√ęl Collins. Suite √† son exposition du projet d'un centre de R&D audiovisuel √† Winnipeg, celui-ci re√ßoit le soutien de la communaut√© d'ing√©nieurs et de financiers du Manitoba.

Le projet se d√©termine. Une semaine plus tard le premier ministre annonce que le projet doit √™tre amorc√© dans les plus brefs d√©lais. Jos√© et Micka√ęl se rencontre √† nouveau et √©labore un un plan viable de financement et de construction du Centre M√©dia du Manitoba, Manitoba Media Center.

Les investisseurs se r√©v√®lent √™tre le Linux Media Arts √† hauteur de 5 millions de dollars. La suite se compose de subventions entre la province et les int√©r√™ts r√©gionaux √©conomiques de la province du Manitoba. Cet investissement financier permet √©galement les prospections et n√©gociations commerciales. Le Linux Media Arts dispose de nombreux prototype d'architecture syst√®me en voie de d√©veloppement. Le MMC fournira l'aide commercial et technique pour le d√©veloppement de leur technologie o√Ļ un march√© √† fort potentiel est peu pris en charge par les industries actuellement. Les prospections commerciales se concentrent dans le domaine des ing√©nieuries syst√®mes de la radiodiffusion et de la production cin√©matographiques, notamment en Asie. C'est aussi un appel √† toutes soci√©t√©s dont leur volont√© est de d√©velopper √† un niveau professionnel des projets ouverts multim√©dias.

L'ambition du Centre M√©dia de Manitoba est de devenir incontournable au niveau mondial dans son domaine de comp√©tences. L'emploi √† plein temps d'ing√©nieurs sp√©cialis√©s venus du monde entier dans le domaine de l'industrie, de la recherche et le d√©veloppement audiovisuelle permettra d'asseoir cette notori√©t√©. En outre, un centre de production audiovisuelle et multim√©dia est √©galement en cours d'√©laboration. Les utilisateurs de ce centre de production auront les outils d'enregistrement et d'√©dition OpenSource n√©cessaires pour produire des contenus √† destination de l'Internet, du c√Ęble et du satellite. Une base de donn√©es de curriculum vitae sera √©galement accessible. L'universit√© du centre exp√©rimental des m√©dias de Manitoba collabore √©galement au projet. L'archivage, l'indexation, la restauration, la distribution des oeuvres audiovisuelles et multim√©dias est aussi une activit√© essentielle. A l'heure actuelle, le syst√®me LAMP, Linux Apache, MySQL et PHP, √©volue √† grand pas et a trouv√© sa place dans le march√© de l'industrie. Les projets OpenSouce Audiovisuels ont un d√©ficit de communication dans le monde de l'industrie de la production de m√©dias. De plus, ces projets se doivent d'√™tre professionnel afin d'entrer dans une dynamique de march√© concurrentiel. La port√©e de la qualit√© des projets OpenSource doit √™tre clairement d√©fini aux yeux de la profession. Le CMM produira √©galement une distribution Linux sp√©cialis√©e dans le domaine de l'√©dition et de la production audiovisuelle et multim√©dia professionnelle. Des modifications au niveau du noyau Linux seront n√©cessaires. Le choix d'une solution RedHat et SUSE, des architecture 64 bits sur les noyaux 2.6 est envisag√©. Un d√©veloppement des pilotes de p√©riph√©riques audiovisuelles, carte son, r√©seau vid√©o haut d√©bit et une compatibilit√© au standard SMPTE √† 100 % est aussi d'une n√©cessit√© absolue. Certaines fonctionnalit√©s d'une distribution standard seront √©limin√©e. Le format libre MXF, outils de bases de donn√©es destin√©s √† l'archivage des oeuvres vid√©os et les syst√®mes de compression seront √©galement de la partie.

Cinelerra, la solution de montage vidéo GNU / GPL, sera également intégré. Il est souhaité de porter au monde professionnel toutes les promesses d'un tel logiciel et cela sur une vaste échelle. Les autres applications ne seront pas oubliées. Cinelerra continue d'être développé par une communauté active internationale de développeurs et maintenue par son auteur principal Adam Williams. Il est évident que Cinelerra deviendra vite un produit concurrentiel face aux solutions propriétaires actuelles. Un des buts du CMM est d'apporter à un tel produit sa juste valeur de compétence dans le domaine professionnel.

Les actions du CMM seront conformes aux licences GPL. Les serveurs du centre h√©bergerons autant les codes que les d√©p√īts logiciels. Aux projets de d√©veloppement seront mis √† disposition des d√©veloppeurs professionnels.

Une annonce officiel aura lieu √† Hollywood, bient√īt, assist√© d'un acteur reconnu, qu'une production cin√©matographique sera produite par un r√©alisateur canadien avec des outils OpenSource. Tous ces outils sont associ√©s √† la pr√©-production et √† la post-production. Le syst√®me de diffusion √©lectronique sera √©galement OpenSource.

http://lxer.com/module/newswire/view/76870/index.html

http://www.lmahd.com/MMC/index.html

http://www.linuxjournal.com/article/9616